Accueil ACTUALITES INTERNATIONALES LE P.M SAHRAOUI APPELLE A LA LIBERATION DES PRISONNIERS (...)
INTERNATIONALES

LE P.M SAHRAOUI APPELLE A LA LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES

21/08 14h37

BOUMERDES- Le Premier ministre de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Abdelkader Taleb Omar, a appelé, jeudi à Boumerdes, à la libération des prisonniers politiques sahraouis répartis à travers différentes geôles marocaines.

Il a également appelé, lors de son allocution de clôture de la cinquième édition de l’université d’été des cadres du Front Polisario et de la RASD , à la nécessité de mettre la lumière sur le sort des citoyens sahraouis disparus, demeurant toujours inconnus "à l’exception de la découverte, de temps à autre , de charniers collectifs".

"Des experts internationaux ont déterminé la responsabilité du régime marocain dans ces crimes collectifs", a déploré le responsable sahraoui, ajoutant que plusieurs organisations des droits de l’Homme et d’inspecteurs internationaux réclament la nécessité de "mettre en place des mécanismes de protection des droits des citoyens sahraouis et de mettre un terme aux violations commises par le régime marocain".

Le rejet du Maroc de toute initiative de ce genre constitue, a souligné M. Taleb Omar, "une preuve tangible que le royaume chérifien a peur et tient à cacher des vérités".

Il a estimé que le régime marocain "défie" l’Organisation des Nations Unies (ONU) à travers ses tentatives de "geler les démarches pacifiques visant à résoudre ce conflit", de "bloquer les négociations et les visites de l’envoyé spécial du secrétaire général de l’organisation onusienne dans la région", de "menacer l’existence même de la Minurso" et de "poursuivre le bradage des richesses naturelles sahraouies".

"L’acharnement du Maroc à adopter cette politique d’escalade à l’encontre de l’ONU, des pays voisins et du peuple sahraoui est due à sa conviction de la vanité de ses thèses", a affirmé le même responsable, appelant l’ONU à "adopter des positions plus fermes et plus rigoureuses afin de contraindre le régime marocain à obéir à la légitimité internationale".

La politique "expansionniste" du Maroc et "sa production et exportation de stupéfiants", représentent la principale raison de "la paralysie de l’Union maghrébine", a-t-il déploré, soulignant que "la préservation de la paix, de la stabilité et de la coopération entre les pays du Maghreb dépend de l’abandon du Maroc de sa politique expansionniste et destructrice".

Plusieurs personnalités sahraouies et algériennes ont été honorées lors de la cérémonie de clôture de cette université d’été, qui s’est déroulée pendant 21 jours en présence de 500 cadres sahraouis.

Une lettre de remerciement et de reconnaissance du peuple sahraoui au président Abdelaziz Bouteflika a été également lue à cette occasion. Président de la coordination européenne de solidarité avec le peuple sahraoui, (EUCOCO), Pierre Galant, a également tenu une allocution, lors de cette cérémonie, qui a été, par ailleurs, marquée par la signature d’une convention de jumelage entre la commune de Boumerdes et la wilaya de Boudjedour au Sahara occidental.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MEDEA : OPERATION DE NETTOYAGE A TRAVERS UNE TRENTAINE DE COMMUNES ...Lire la suite
  • TIZI OUZOU : LA VENTE DU MOUTON DE L’AÏD FIXEE DANS 21 MARCHES HEBDOMADAIRES...Lire la suite
  • Tizi-Ouzou : un incendie ravage une unité de transformation de plastique à Fréha, pas de victimes ...Lire la suite
  • BOUIRA : L’AUTEUR DU QUADRUPLE CRIME DE TAGHZOUT DEVANT LA JUSTICE...Lire la suite
  • UN PREMIER LOT DE DIX BUS DE TRANSPORT SCOLAIRE POUR MEDEA ...Lire la suite
VIDEO