Accueil ECONOMIE ENTREPRISES LES ENJEUX DE L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE (SEMINAIRE)
ENTREPRISES

LES ENJEUX DE L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE (SEMINAIRE)

19/03 14h11

BOUIRA- Les enjeux de l’intelligence économique (IE) ont constitué jeudi le sujet central d’un séminaire organisé à Bouira par la Chambre du commerce et auquel ont pris part des opérateurs économiques et des enseignants de la faculté des sciences économiques et commerciales de l’université de Bouira.

D’après les différents intervenants, l’intelligence économique est considérée comme une démarche qui concerne toutes les entreprises. "En effet, quelle que soit sa taille, une entreprise doit pérenniser son activité en protégeant certaines informations parce qu’elles sont sensibles (savoir-faire, fichiers, clients…)", ont-ils souligné.

Les participants à cette rencontre ont souligné, en outre, la nécessité pour l’entreprise d’être "attentive" aux initiatives de ses concurrents, aux attentes de ses partenaires et de ses clients. "Elle doit aussi être réactive en veillant à ce que les informations utiles parviennent aux décideurs (...) Si le facteur + taille + n’a pas d’influence sur la nécessité de mettre en place une démarche d’intelligence économique dans l’entreprise, il jouera en revanche sur la façon dont va s’organiser l’IE dans l’entreprise et les moyens qui y seront alloués", a insisté Mohamed Damou, opérateur économique.

L’accent a été mis, par ailleurs, sur l’impératif de confier l’IE à un responsable spécialisé au sein de l’entreprise.

Les mêmes intervenants, dont notamment Ilyes Manceur, enseignant à l’université de Bouira, ont saisi ce séminaire pour appeler les entreprises locales et nationales à s’engager dans ce processus afin de faire face aux défis futurs et majeurs imposés par la mondialisation, les mutations technologiques et la compétitivité économique.

"Tous ces défis dictent comme une ligne de conduite à toute entreprise désirant assurer sa vie au sein d’un environnement économique mondial très serré et basé sur plusieurs facteurs dont notamment l’intelligence économique et la veille stratégique dont a besoin actuellement nos entreprises", a ajouté M.Damou.

La gestion stratégique de l’information économique est, selon cet intervenant, devenue l’un des moteurs essentiels de la performance globale des entreprises et des nations. Le processus de mondialisation des marchés contraint les agents économiques à s’adapter aux nouveaux équilibres qui s’établissent entre concurrence et coopération, a-t-on relevé.

Désormais, la conduite des stratégies industrielles repose largement sur la capacité des entreprises à accéder aux informations stratégiques pour mieux anticiper les marchés à venir et les stratégies des concurrents, a-t-il encore souligné.

L’entreprise algérienne, plus particulièrement celle relevant de la PME, est appelée désormais à se mettre à l’heure de l’intelligence économique pour une meilleure performance et une présence plus efficace sur un marché mondial, de plus en plus concurrentiel. Les entreprises concernées sont le plus souvent des petites et moyennes entreprises qui ne peuvent que recourir à l’Etat, à défaut de pouvoir créer des services spécialisés dans la collecte et le traitement de l’information économique, a-t-on estimé.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MEDEA : OPERATION DE NETTOYAGE A TRAVERS UNE TRENTAINE DE COMMUNES ...Lire la suite
  • TIZI OUZOU : LA VENTE DU MOUTON DE L’AÏD FIXEE DANS 21 MARCHES HEBDOMADAIRES...Lire la suite
  • Tizi-Ouzou : un incendie ravage une unité de transformation de plastique à Fréha, pas de victimes ...Lire la suite
  • BOUIRA : L’AUTEUR DU QUADRUPLE CRIME DE TAGHZOUT DEVANT LA JUSTICE...Lire la suite
  • UN PREMIER LOT DE DIX BUS DE TRANSPORT SCOLAIRE POUR MEDEA ...Lire la suite
VIDEO