Accueil SOCIETE CONSOMMATION L’ABONDANCE DE LA PRODUCTION DERRIERE LA CHUTE DES PRIX (...)
CONSOMMATION

L’ABONDANCE DE LA PRODUCTION DERRIERE LA CHUTE DES PRIX DE LA SARDINE

3/07 12h17

TIPASA- Le prix de la sardine connaît actuellement une baisse sensible due essentiellement à l’avènement du mois de ramadhan et à l’abondance de la production au cours de cette saison, a déclaré jeudi à Tipasa le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi.

"Nous avons enregistré une chute des prix de la sardine bien avant le mois de Ramadhan et ce en raison de l’abondance de la production, mais aussi au peu d’entrain des citoyens à consommer la sardine durant le mois sacré", a souligné le ministre en marge de sa visite de travail dans la wilaya.

Contrairement à Tipasa où les prix fluctuent entre 100 et 150 DA le kilo, a-t-il relevé, le cours de la sardine a enregistré, hier mercredi, son plus bas niveau au port de Beni Saf , à l’ouest d’Alger, avec 70 DA/kg. M. Ferroukhi a exprimé son "souhait" de voir les prix se stabiliser à ce niveau jusqu’à fin octobre, voire début novembre prochain, date de la clôture de la campagne nationale de pêche à la sardine.

S’agissant de la campagne de pêche au thon rouge, le ministre s’est dit "satisfait des bonnes conditions de déroulement de cette campagne", clôturée le 24 juin dernier.

"La flottille algérienne, constituée de 11 thoniers, dont six (6) relevant de la wilaya de Tipasa, a réussi à pêcher le quota réservé à l’Algérie, estimé à 370 tonnes", a-t-il assuré.

Par ailleurs, M. Ferroukhi a fait part d’une action, en cours au niveau des services de son ministère, en vue de "réunir toutes les filières de la pêche maritime, dans un système cohérent et fédérateur", pour la relance du secteur, avec pour préalable l’ "implication de tous les acteurs concernés, dont les professionnels de la pêche", a-t-il soutenu.

Il s’agit, a-t-il dit, de "développer et accompagner les industriels et les opérateurs privés", dont particulièrement "ceux impliqués dans la production de composants des équipements des filières de la pêche, à l’instar de l’unité de Cherchell de production de câbles de pêche en cuivre", a-t-il relevé.

Lors d’une visite sur place, il a souligné l’impératif, pour ses responsables, de "relever leur niveau de réflexion pour passer du stade de financement des marchés nationaux, à l’approvisionnement", affirmant le soutien des autorités concernées à cette démarche, au titre de la stratégie de soutien de la production nationale.

Il a ajouté à ce sujet, qu’en dépit de l’existence de quatre (4) usines spécialisées en câbles en cuivre, la "demande se fait toujours ressentir, nécessitant le développement de ces entreprises".

Le ministre s’est enquis, à cette occasion, des travaux de dragage du port de Khemisti, avant d’écouter un exposé sur l’étude préliminaire d’extension de son port de pêche, considéré comme un "rêve" pour les pêcheurs locaux.

Il a insisté, sur place, sur l’impératif d’une "cohésion" entre la direction du secteur, la chambre professionnelle, les professionnels du secteur et les bureaux d’études.

M. Ferroukhi a achevé sa visite en donnant le coup d’envoi des travaux du projet de la plage d’échouage de Fouka, et par l’inspection du nouveau siège du Centre national de recherche pour le développement de la pêche et de l’aquaculture (CNRDPA) à Bou Ismail.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MEDEA : OPERATION DE NETTOYAGE A TRAVERS UNE TRENTAINE DE COMMUNES ...Lire la suite
  • TIZI OUZOU : LA VENTE DU MOUTON DE L’AÏD FIXEE DANS 21 MARCHES HEBDOMADAIRES...Lire la suite
  • Tizi-Ouzou : un incendie ravage une unité de transformation de plastique à Fréha, pas de victimes ...Lire la suite
  • BOUIRA : L’AUTEUR DU QUADRUPLE CRIME DE TAGHZOUT DEVANT LA JUSTICE...Lire la suite
  • UN PREMIER LOT DE DIX BUS DE TRANSPORT SCOLAIRE POUR MEDEA ...Lire la suite
VIDEO