Accueil SOCIETE EMPLOI EMPLOI DE JEUNES A AÏN DEFLA : BIENTOT DEUX NOUVELLES (...)
EMPLOI

EMPLOI DE JEUNES A AÏN DEFLA : BIENTOT DEUX NOUVELLES ANNEXES DE L’ANSEJ

17/03 13h41

AIN DEFLA- Deux annexes de l’agence de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) seront ouvertes cette année dans la wilaya de Aïn Defla, a-t-on appris jeudi du directeur de l’antenne locale de cet organisme.

"Les annexes en question seront ouvertes dans les communes de Boumedfaâ (Ouest de la wilaya) et El Attaf (Est de la wilaya)", a précisé à l’APS Guesmia Mohamed, signalant que l’entrée en activité de ces deux structures épargnera aux jeunes, désireux de lancer leurs projets, les longs déplacements vers le chef-lieu de wilaya.

Relevant que cette opération s’inscrit dans le cadre du rapprochement de l’administration du citoyen initié par les pouvoirs publics, M.Guesmia a soutenu qu’à la faveur de l’ouverture de ces deux annexes, les jeunes des régions en question pourront lancer leurs projets en "toute quiétude".

Abordant le bilan d’activité de l’ANSEJ de Aïn Defla durant l’année écoulée, il a fait état du financement de 267 entreprises, lesquelles généreront quelque 750 postes d’emploi.

Le même responsable a relevé qu’en tête des activités sur lesquelles les jeunes ont le plus jeté leur dévolu arrivent les services avec 125 entreprises créés, suivis de l’agriculture et la pêche (97), les professions libérales (25), l’artisanat, l’industrie et la maintenance (14) et, enfin, le BTPH (12).

"Nous aspirons à doubler les opportunités de création d’emplois, à contribuer à la croissance économique et à nous adapter aux exigences de la dynamique de développement du pays dans divers domaines", a soutenu M.Gusemia, soulignant que les jeunes investisseurs sont, pour la plupart, des diplômés universitaires désireux de créer leurs propres entreprises.

Dans le même sillage, il a mis l’accent sur le fait que la maison de l’entreprenariat, lancée en 2013 à l’université de Khémis Miliana, s’attèle, depuis lors, à sensibiliser les étudiants sur l’importance de l’acte d’entreprendre, affirmant que les petites entreprises constituent le meilleur moyen de diversifier l’économie nationale.

Pas moins de 216 promoteurs ont été formés durant la période considérée, notamment dans le domaine dumarketing, dans le cadre d’une convention signée avec le secteur de la formation professionnelle, a fait savoir M.Guesmia, qui a, en outre, fait état de la formation, par Algérie Télécom (AT), de 10 microentreprises financées par l’ANSEJ spécialisées dans les télécommunications.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MEDEA : OPERATION DE NETTOYAGE A TRAVERS UNE TRENTAINE DE COMMUNES ...Lire la suite
  • TIZI OUZOU : LA VENTE DU MOUTON DE L’AÏD FIXEE DANS 21 MARCHES HEBDOMADAIRES...Lire la suite
  • Tizi-Ouzou : un incendie ravage une unité de transformation de plastique à Fréha, pas de victimes ...Lire la suite
  • BOUIRA : L’AUTEUR DU QUADRUPLE CRIME DE TAGHZOUT DEVANT LA JUSTICE...Lire la suite
  • UN PREMIER LOT DE DIX BUS DE TRANSPORT SCOLAIRE POUR MEDEA ...Lire la suite
VIDEO