Accueil CULTURE LA SALLE AFRIQUE DES ISSERS REGAGNE SON LUSTRE (...)
CULTURE

LA SALLE AFRIQUE DES ISSERS REGAGNE SON LUSTRE D’ANTAN

29/12 12h13

BOUMERDES- L’année culturelle 2016 à Boumerdes aura été marquée par la rénovation de la salle de cinéma et de spectacles "Afrique" aux Issers (Est d’Alger), qui a pu recouvrer son lustre d’antan.

La vie est enfin revenue, durant le mois de Ramadhan 2016, à ce "monument historique" de toute beauté, dont l’esthétique rivalise avec celle des plus belles salles de spectacle du pays.

Cela a été rendu possible grâce à un accord de partenariat conclu entre l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) et la commune des Issers, qui engage cette dernière à laisser la gérance de la salle à l’Office, a-t-on appris du directeur de la culture de la wilaya, Djamel Feghouli.

L’accord, d’une validité de 20 ans, stipule, également, la désignation d’un gérant pour la salle et la permission aux associations culturelles et artistiques d’y organiser des activités.

La rénovation de cette salle a été fortement saluée par les personnalités culturelles et théâtrales de la région, à l’instar d’Omar Fetmouche et de nombreux présidents d’associations du domaine, qui ont exprimé leur satisfaction à cet égard, d’autant plus, ont-ils dit, qu’ils ont un grand besoin d’espaces similaires pour la relance de l’acte culturel dans la région.

De la négligence à la relance

La salle des spectacles des Issers a connu son âge d’or,durant les années 60, 70 et 80 du siècle dernier, grâce à son importante activité. A l’époque, la structure présentait quotidiennement quatre spectacles, dont un pour les enfants dans la matinée, en plus de représentations théâtrales.

Malheureusement, cette activité commença à décroître vers le milieu des années 80 et 90, une époque qualifiée de "malheureuse" par les représentants du mouvement associatif, car la structure a vu notamment ses cadres l’a quitter et l’abandonner.

Elle fut par la suite fermée suite à des conflits entre les associations du domaine qui se disputèrent, à l’époque, sa gérance, avant de faire l’objet d’abandon et de saccages, après que la commune ne se soit délesté de sa responsabilité à son égard.

Les séquelles du séisme de mai 2003 et des inondations de 2007 accrurent encore plus la détérioration de la structure.

En 2008, cette salle bénéficia d’une action de réhabilitation et d’équipement initiée par la direction de la Culture de Boumerdes, mais elle demeura inactive jusqu’à 2016, faute d’encadrement et de financement.

Un passé riche en activités

Selon son directeur, Abdelghani Chentouf, cette salle inaugurée en 1930 à l’occasion du centenaire de l’occupation de l’Algérie par la France, a été réalisée par des "pieds noirs" qui occupaient à l’époque de vastes vignobles dans la région pour y abriter des activités annuelles célébrant les vignobles.

Elle fut baptisée du nom "Afrique" après l’indépendance. L’entrée principale du bâtiment a été ornementée d’une fresque en mosaïque représentant trois femmes de l’époque romaine offrant des fruits et des mets en tous genres.

A ses débuts, cette salle avait une capacité de plus de 1000 places, qui furent par la suite remplacées par des chaises modernes qui réduisirent sa capacité d’accueil à seulement 500 places.

Elle compte, en outre, trois étages avec terrasses, en plus d’une importante scène en conformité avec les critères en vigueur, des ateliers et des loges pour les artistes.

La salle "Afrique" assure actuellement deux spectacles par jour durant toute la semaine, en plus d’une représentation théâtrale pour les enfants chaque vendredi matin et d’autres pour les adultes tous les jours de la semaine.

La wilaya de Boumerdes a longtemps négocié avec la commune des Issers pour transmettre la propriété de cette salle au secteur de la culture, en vue de sa promotion, par l’affectation d’enveloppes à son profit, mais ces négociations sont restées vaines.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MEDEA : OPERATION DE NETTOYAGE A TRAVERS UNE TRENTAINE DE COMMUNES ...Lire la suite
  • TIZI OUZOU : LA VENTE DU MOUTON DE L’AÏD FIXEE DANS 21 MARCHES HEBDOMADAIRES...Lire la suite
  • Tizi-Ouzou : un incendie ravage une unité de transformation de plastique à Fréha, pas de victimes ...Lire la suite
  • BOUIRA : L’AUTEUR DU QUADRUPLE CRIME DE TAGHZOUT DEVANT LA JUSTICE...Lire la suite
  • UN PREMIER LOT DE DIX BUS DE TRANSPORT SCOLAIRE POUR MEDEA ...Lire la suite
VIDEO