Accueil SOCIETE CONSOMMATION Tizi-Ouzou : gâteaux de l’Aïd, raffinement, saveur et (...)
CONSOMMATION

Tizi-Ouzou : gâteaux de l’Aïd, raffinement, saveur et plein de couleurs

23/06 13h46

TIZI-OUZOU - Raffinement, saveur et plein de couleurs caractérisent les gâteaux préparés par les femmes de la wilaya de Tizi-Ouzou pour accueillir Aïd El Fitr, faire plaisir à leurs familles et épater les invités.

A Tizi-Ouzou, comme dans d’autres régions du pays, la dernière semaine du mois de Ramadhan est généralement consacrée par les ménagères à la préparation des gâteaux, petits fours et autres mignardises qui seront servis au petit déjeuner le jour de l’Aïd pour fêter la fin du mois du jeûne, et offert aux proches, amis et voisins.

Echanges de recettes entre amies, achat de livres de recettes de gâteaux traditionnels, ou recherche sur le net, les femmes sont toujours en quête de la dernière nouveauté, de la perle rare. Exigeantes elles mettent un point d’honneur à ne pas reproduire les recettes de l’année précédente.

Résultats des courses, des gâteaux traditionnels sans cesse renouvelés et toujours savoureux.

Le panier rempli de produits pour la confection de gâteaux, Melissa, jeune fonctionnaire, rencontrée dans une grande surface, se prépare pour la confection des douceurs de l’Aïd. C’est le week-end qu’elle compte s’y mettre. J’ai fait une sélection de recettes sur le net que je vais réaliser en espérant les réussir, car lorsqu’on essaye une recette pour la première fois le résultat n’est pas toujours garanti, lance-t-elle dans un large sourire.

Kahina, Thanina et Daya, trois étudiantes rencontrées dans une foire de la capitale du Djurdjura devant un stand chargé d’une multitude d’ustensiles pour la confection de pâtisserie et gâteaux sec et de livres de recettes, ont déjà fait le choix des recettes.

Il y aura les indémodables Makrout, sablés à la confiture et Griweche et bien sur de nouvelles recettes dont des petits fours à la noix de coco, au chocolat et aux fruits secs, affirment-elles.

Les "Russes" sont algériennes !!!

L’une d’elle s’exclame soudainement : "tenez, les Russes sont algériennes !!! ." Surprises, ses deux copines s’esclaffent de rire, alors qu’elle tente de leur expliquer que les Russes c’est le nom d’un gâteau algérien qu’elle venait de découvrir dans un livre qu’elle était entrain de feuilleter. Il s’agit en fait d’une ancienne et délicieuse pâtisserie algérienne composé d’un biscuit aux amandes fourrée avec une crème au beurre.

Ce gâteau qui ornait jadis les vitrines des pâtisseries algériennes, a été délaissé en raison de la cherté des ingrédients qui le composent, notamment les amandes et le beurre, avant qu’il ne soit remis au goût du jour par les ménagères qui l’ont adapté à leur portefeuille en remplaçant les amandes par des cacahuètes et la crème par du chocolat donnant ainsi naissance à une nouvelle recette qui s’appellera aussi gâteaux Russes, explique Idir, pâtissier à Tizi-Ouzou.

Chacune des trois amies se garde de dévoiler sa nouvelle recette et se contente de répondre une fois la recette de base trouvée, "une pâte qui ne durcit pas à la cuisson et qui fond en bouche, nous donnons ensuite libre cours à notre imagination pour créer des formes nouvelles et exceller dans la décoration tout en variant les parfums."

Plus avertie, Samia, avocate, préfère préparer des recettes déjà testées et approuvées qu’elle garde jalousement dans un vieux carnet du temps où elle était lycéenne, tout en les modifiant.

Lorsque j’étais collégienne, je voyais ma mère faire avec la même pâte, trois, voire quatre, variétés de gâteaux et ça me faisait rire. Maintenant je fais comme elle, une seule pâte que je divise en plusieurs parts, et je parfume et colore chacune selon mes envies pour confectionner différentes formes, ajoute-t-elle.

Ce génie créateur féminin a fait que les gâteaux algériens sont aussi beaux et raffinés composant une aquarelle de douceurs ou les traditionnels Makrout, cornes de gazelle, Laarayeche, Dziriyet, Mchewek et Tcharak côtoient les nouvelles créations tel que les Bniouen, grains de café, boules de neige, nid d’abeilles, Mcheqeq, pour le plaisir des papilles et qui font de l’Algérie l’un des pays qui présente un nombre impressionnant de variété de pâtisserie.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TIZI OUZOU : LA VENTE DU MOUTON DE L’AÏD FIXEE DANS 21 MARCHES HEBDOMADAIRES...Lire la suite
  • Tizi-Ouzou : un incendie ravage une unité de transformation de plastique à Fréha, pas de victimes ...Lire la suite
  • BOUIRA : L’AUTEUR DU QUADRUPLE CRIME DE TAGHZOUT DEVANT LA JUSTICE...Lire la suite
  • UN PREMIER LOT DE DIX BUS DE TRANSPORT SCOLAIRE POUR MEDEA ...Lire la suite
  • TIZI-OUZOU :TASWIQT, FETE DES ENFANTS CELEBREE LA VEILLE DE L’AÏD ...Lire la suite
VIDEO